291913189 703760590720488 8385468267579993447 n

Encadrant Technique d'Insertion, un métier aux multiples facettes !

Encadrant Technique d'Insertion, un métier qui demande une certaine méthodologie puisqu'il concilie les objectifs de production de l'association et l'accompagnement des salariés en transition professionnelle. Afin de répondre à ces attentes, Fabrice Peschet (à gauche) et Stéphane Lechalard (à droite), tous deux encadrants à l'AIPAA, ont récemment suivi un module de formation "Adapter son rôle et son autorité".

Durant 4 journées, ils sont revenus sur le rôle de l'Encadrant Technique d'Insertion : assurer l'encadrement et l'accompagnement professionnel de personnes éloignées du marché du travail tout en respectant les objectifs de production à atteindre. 

Gérer son équipe et assurer ses missions

Chaque jour, avec Sylvie Saucray, Directrice de la structure, l'Encadrant Technique d'Insertion fait le point sur son planing et les chantiers sur lesquels il doit intervenir. Ensemble, ils préparent et planifient leur mise en œuvre afin de garantir une prestation conforme aux exigences qualitatives et quantitatives des donneurs d'ordres. 

L'Encadrant Technique d'Insertion présente alors la journée à son équipe, fixe les objectifs par rapport à la charge de travail, s'organise afin de respecter les délais demandés, avant de donner les consignes et de répartir les missions aux différents salariés. "Chacun doit savoir ce qu'il a à faire à chaque étape de la journée. Notre rôle est donc de les guider que ce soit dans la préparation du matériel ou dans les tâches à réaliser. Il faut penser à tout et surtout faire attention à ce que toute l'équipe participe. Afin de motiver l'ensemble des salariés et garder un rythme, je donne un but, un objectif à atteindre avant la pause déjeuner ou la fin de journée", explique Stéphane Lechalard. 

Lors de la formation, l''accueil d'un nouveau salarié a également été évoquée. "Elle nécessite de mettre en place les conditions favorables à son intégration dans la structure", précise Fabrice Peschet. L'Encadrant Technique d'Insertion doit alors prendre le temps d'expliquer les règles de fonctionnement et s'assurer de leur respect. Il forme à l'utilisation du matériel, vérifie la compréhension des consignes et leur mise en œuvre. "Je confie d'abord des tâches faciles à éxécuter et à évaluer. Quand la personne devient suffisament autonome sur cette tâche, elle monte petit à petit en compétences et parfois, quand toutes les conditions sont réunies, il arrive que nous puissions déléguer quelques missions", explique Stéphane Lechalard. 

Sur le terrain, l'Encadrant Technique d'Insertion anime l'équipe, en favorise la cohésion et suscite la motivation pour atteindre les objectifs fixés. "Le plus difficile est de trouver le juste équilibre entre les impératifs des missions à effectuer et le vécu de chacun. Cela demande de bien connaître son chantier, pour prendre les décisions nécessaires au réajustement de la journée et assurer le bon déroulement du chantier, mais aussi de trouver les mots justes pour expliquer la situation sans blaisser personne", explique Fabrice Peschet.

291321299 1276436172888372 75899113523020056 n
292185137 3400383303583936 1840429727291780238 n
290763094 410317021040664 5096539732298290031 n

Accompagner le salarié dans son retour vers l'emploi

L'Encadrant Technique d'Insertion participe également à l'accompagnement socio-professionnel et au suivi du parcours du salarié en transition professionnelle. Il facilite l'intégration au travail, rassure, écoute et construit la relation de confiance avec les salariés.

Depuis l'intégration de notre structure dans le programme SEVE Emploi, chaque semaine, à l'aide de sa tablette, l'Encadrant Technique d'Insertion fait un bilan avec l'ensemble des salariés. En échangeant avec eux, il détecte les atouts, les potentiels et les freins de chacun. "Là encore, précise Fabrice Peschet, ce n'est pas toujours simple. Il faut savoir s'adapter à chaque personne, trouver les mots justes pour ne blaisser personne, savoir s'isoler pour échanger en privé lorsque le poids du groupe est trop lourd et surtout faire comprendre à tous que notre seul objectif est de les aider au mieux dans leurs parcours et favoriser leur retour vers un emploi durable. Le collectif reste malgrès tout important car il permet de renforcer l'esprit d'équipe, d'échanger et d'apporter des solutions de par les connaissances de chacun."

292232642 1067289597506822 3861640881687943494 n

Toutes les informations sont notées sur le drive collectif de la structure, mis en place pour permettre aux différents interlocuteurs impliqués dans le parcours de transition professionnelle des salariés, de suivre la progression de chacun et de fixer les objectifs d'évolution.

Faire acquérir des compétences et comportements professionnels

Autre mission de l'Encadrant Technique d'Insertion : faire acquérir des compétences et comportements professionnels en situation de production en s'appuyant sur son expertise technique. 

"Avant même de parler technique, la première chose que l'on va observer chez les salariés que nous encadrons, c'est leur savoir être, explique Fabrice Peschet. On sait très bien que les salariés viennent de tous univers professionnels et que certains n'ont jamais utilisé de débroussailleuse par exemple. Cela ne nous empèche pas de constater diverses compétences essentielles dans tous métiers comme la ponctualité, la motivation, la capacité d'adaptation ou encore l'envie d'apprendre. C'est une première étape pour redonner confiance."

"En cas de difficultés, il faut essayer de comprendre ce qui cloche et aider la personne à progresser que ce soit personnellement ou professionnelement. Il faut savoir faire preuve d'écoute et de patience, montrer les bons gestes autant de fois que nécessaire pour laisser le temps à la personne de progresser à son rythnme. Ce n'est pas toujours évident de comprendre qu'une tâche qui est simple pour nous, peut être inatteignable pour d'autres. Ça ralenti un chantier, ça fait rager, mais avec le temps et les formations, on apprend à minimiser, à prendre du recul, " poursuit Stéphane Lechalard. "Le plus important, c'est que la personne évolue et reparte en emploi". 

291824314 769236341101973 8141850551578415620 n

"Ces 4 jours de formation, essentiellement basés sur des études de cas, ont été très intéressants", confie Fabrice Peschet, "les mises en situation nous ont permis d'avoir quelques clés pour adopter le comportement idéal, s'adapter aux autres, trouver les mots justes sans être trop dans la compassion ou dans la dureté, garder une attitude professionnelle dans les échanges que l'on peut avoir avec les salariés".

"Les échanges d'expériences avec le formateur et les autres encadrants ont également été très constructif"s, ajoute Stéphane Lechalard, "ils nous ont notamment permis de voir où l'on se situe dans la relation avec les autres. Les conseils apportés sur la formation vont nous permettre de progresser, d'évoluer dans notre façon d'accompagner les salariés".

Pour parfaire cette formation, nos deux encadrants participeront, fin septembre, au module 2 de la formation, "Gestions de situations complexes". Ils aborderont alors la gestions des tensions, des conflits, etc., pouvant intervenir dans le groupe ou les difficultés plus personnelles commes les problèmes de santé.

AIPAA médiation active SEVE accompagnement vers l'emploi retour vers l'emploi transition professionnelle présentation AIPAA chantiers d'insertion formation